Question souvent posée concernant la CRP, qui est remise lors de l’entretien préalable à un licenciement pour motif économique.

On sait que le salarié licencié pour motif économique dispose d’un délai de 21 jours calendaires pour accepter ou refuser la CRP.

Or, si le salarié licencié est un salarié protégé