La surveillance des communications téléphoniques du salarié

Un salarié abuse véritablement du téléphone sur le lieu de travail, en passant un nombre considérable de communications personnelles…

L’employeur peut-il dans ce cas valablement prouver l’abus de communications téléphoniques d’un salarié au moyen de l’autocommutateur interne ?

Une sanction disciplinaire, type licenciement, peut-elle être fondée par ce type

Lire la suite de l'article

Pin It on Pinterest