Convocation au Conseil de prud’hommes. 1er temps : la conciliation

Vous venez de recevoir une convocation devant le Conseil de prud’hommes. Un salarié licencié a engagé une action à votre encontre. Il demande des dommages et intérêts et un rappel de salaire, plus des heures supplémentaires….

Pour le moment, il n’y a pas d’urgence, il faut simplement noter cette date et s’y rendre, accompagné de votre avocat si vous avez besoin d’être assisté.

Dans un premier temps, vous êtes seulement convoqué à une audience de conciliation. Il ne s’agit pas d’un jugement.

Par principe, le salarié demandeur a formulé des chefs de demande élevés. C’est pas pour autant qu’il obtiendra ce qu’il demande.

Lors de l’audience de conciliation, chaque partie exposera rapidement son point de vue et donnera des renseignements administratif le concernant. Cette audience a lieu en présence de 2 conseillers prudhommaux et du greffier, qui prend note des informations.

Si aucune accord n’est possible entre les parties, c’est à dire dans 80 % des cas, alors une audience de jugement est fixée à une date ultérieure, plusieurs mois plus tard.

Cet article vous a-t-il aidé ?

OUI NON
×

Comment pouvons-nous améliorer ce contenu ?

×

Merci pour votre aide !

Votre réponse va nous aider à améliorer mes contenus pour mieux vous satisfaire...

Pour en savoir plus sur moi...:

Linkedin Avis Google Business

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.