Facebook et licenciement : nouveaux cas

Un employeur peut-il procéder au licenciement d’un salarié pour des propos tenus sur FACEBOOK ? Trois nouveaux cas à signaler, cette fois devant le Conseil de prud’hommes de Périgueux. La presse en a parlé ces jours ci, ce qui est normal car c’est véritablement devenu un sujet de société.

Trois salariés auraient dénigré leur l’employeur sur FACEBOOK. Ils ont été licencés pour faute lourde. On ne connait pas les détails de l’affaire, qui n’est d’ailleurs pas encore jugée.

Ce qui a filtré dans la presse, c’est la question posée par les salariés : comment l’employeur a-t-il eu connaissance des échanges strictement privés tenus par eux ? Il s’agit d’une correspondance privéee et les trois salariés étaient des amis FACEBOOK…Dès lors, pour les salariés, le licenciement est abusif puisque motivé par des faits relevant de la vie personnelle.

On ne connait pas la position de l’employeur sur la question. A ce jour, il n’existe pas de jurisprudence sur le sujet, ce qui est normal car c’est un phénomène récent. En tout état de cause, ce sera à l’employeur d’apporter la preuve de ce qu’il avance.

A mon sens, les droits du salariés sont tout de même garantis par des textes majeurs tels que la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme ou l’article 9 du Code civil.

Par principe, un fait de la vie privée ne peut pas faire l’objet d’une sanction. Toutefois, les faits de la vie personnelle peuvent exceptionnellement être sanctionnés par l’employeur s’ils ont un lien avec votre activité professionnelle et s’ils causent un trouble à l’entreprise.

Mais comment une conversation privée qui intervient au café du coin ou sur facebook peut elle causer un trouble à l’entreprise ? Ce serait d’ailleurs un dangereux précédent…

Cet article vous a-t-il aidé ?

OUI NON
×

Comment pouvons-nous améliorer ce contenu ?

×

Merci pour votre aide !

Votre réponse va nous aider à améliorer mes contenus pour mieux vous satisfaire...

Pour en savoir plus sur moi...:

Linkedin Avis Google Business

2 réponses sur “Facebook et licenciement : nouveaux cas”

  1. réponse à maurice

    Non, bien sûr, ton employeur ne peut pas te contraindre à supprimer cette barbe. Ni sanctionner ou licencier pour cela. Il s’agirait d’une discrimination liée à l’apparence physique. Mais il restera toujours le problème de la preuve, si tu es sanctionné pour une autre raison officiellement….

  2. Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article.
    J’ai du coup un témoignage précis.
    Barman sur une péniche à Paris, j’a’i été recruté, tel que je suis, soit avec une barbe toujours propre et taillée. Aujourd’hui, le gérant me demande de venir demain au travail sans barbe. Est ce qu’il a le droit ? Suis je obligé de me raser ? alors que depuis le début du contrat j’ai une barbe, et que mon travail n’en patis pas. De plus, je l’entretiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest