Dépassement du forfait téléphonique : l’employeur peut-il procéder à une retenue sur salaire ?

Cas relativement classique : le salarié dispose d’un téléphone mobile professionnel mais l’employeur refuse de payer un dépassement excessif du forfait. Du coup, il retient sur le salaire le montant du dépassement.

La pratique de la retenue sur salaire est-elle légale ?

Dans un arrêt récent, la Cour de cassation répond clairement NON, dès lors que le dépassement du forfait n’est pas la conséquence d’un usage personnel du téléphone par le salarié. Pour la Cour, le salarié ne peut être amené à supporter le coût des communications excédant ce forfait que si ces communications sont la conséquence d’une utilisation personnelle ou plus généralement si elles ne sont pas justifiée par l’intérêt de l’entreprise.

Effectivement, tous les frais professionnels doivent être supportés par l’employeur. Dans le cas d’espèce, le dépassement du forfait s’élevait à 1 200,00 €, mais l’utilisation était professionnelle. Dès lors, la retenue sur salaire était illégale.

Rappelons que conformément aux dispositions de l’article L1331-2 du Code du travail, les amendes ou autres sanctions pécuniaires sont interdites.

Source Cassation sociale n° 12-301.48, 18 juillet 2014. YN avocat travail Lyon septembre 2014.

Cet article vous a-t-il aidé ?

OUI NON
×

Comment pouvons-nous améliorer ce contenu ?

×

Merci pour votre aide !

Votre réponse va nous aider à améliorer mes contenus pour mieux vous satisfaire...

Pour en savoir plus sur moi...:

Linkedin Avis Google Business

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest